Exercices

Ces exercices ne vous dispensent pas d'une rééducation en kinésithérapie ( si celles-ci vous ont été indiquées)

exercices étirement complet

Exercices d’auto-réeducation après une séance d’ostéopathie

Les vidéos proposées ci-dessous ont été pensées et réalisées par Mickael Arslanyan ostéopathe et son collaborateur Jérémie Blanchard ( coach sportif spécialisé en rééducation fonctionnelle, renforcement musculaire et préparation physique: tous public).Sur le site internet du cabinet d’ostéopathe la défense Courbevoie vous trouverez des conseils et des explications sur les traitements proposés au cabinet.

L’ostéopathe soigne, mais il doit faire de la prévention. Chaque traitement comporte des conseils d'éducation thérapeutique qui permettent au patient de mieux s'auto-soigner et de rester autonome.
La partie exercices de ce site vous offre les moyen de s’auto-rééduquer et d’éviter de voir son ostéopathe en crise aiguë récidivante régulièrement mais plutôt en « révision annuelle préventive » occasionnelle !

Pour accéder à vos exercices personnalisés après la séance d'ostéopathie, veuillez saisir l'identifiant et le code envoyés sur votre boîte mail
Login:

Password:

Bon à savoir

 

Les documents

Soulager la douleur en crise aiguë sans médicaments

Vos amis se font un plaisir de vous donner des conseils sur la meilleure façon de traiter votre mal dans le dos.
Certains prônent l’utilisation de la chaleur pour le mal dans le haut du dos (avec un sèche cheveux), d’autre préconisent le froid pour les douleurs à l’épaule etc. La controverse dure depuis des siècles.
Alors, comment êtes-vous sensé savoir s’il faut brancher votre coussin chauffant, ou foncer dans votre congélateur ?

Le fait est, que la chaleur comme le froid, sont tout les deux efficaces pour soulager la douleur et favoriser la guérison, mais pas n’importe comment…

la première chose à déterminer est de savoir si il y a une enflure, un gonflement ou une inflammation. S’ il n’y a pas de gonflement, vous devriez probablement utiliser la chaleur pour calmer la douleur dorsale, car la chaleur appliquée à un muscle augmente sa flexibilité et son élasticité.

La chaleur est donc recommandée pour soulager les douleurs musculaire. Elle stimule la circulation sanguine, qui va nourrir les fibres musculaires et éliminer les toxines.
La chaleur a un effet relaxant sur les muscles et est particulièrement efficace pour soulager les spasmes musculaires; mais elle ne devrait pas être appliquée sur les articulations enflammées et les entorses, surtout si l’incident vient de survenir. La chaleur fonctionne bien aussi pour les douleurs chroniques.
Si vous ne pouvez pas vous immobiliser et devez retourner à vos activités, appliquer de la chaleur va faciliter le mouvement de vos muscles (par exemple si vous souffrez suite à petit claquage du à une mauvaise position).

Vous pouvez appliquer une source appropriée de chaleur à vos muscles en augmentant la température de votre peau pendant 15 minutes et alterner avec le froid. Essayez avec:

  • une serviette chaude (chaleur humide)
  • un bain chaud avec des sels
  • une bouillotte
  • syntholkine – les patchs chauffant auto-adhésif
  • les produits thermoskin (ceintures de maintien chauffantes)
  • ceinture chauffante en lin (bio) à mettre au micro onde
  • des chaufferettes – gel/accumulateur/bruleur – (sur amazon)
  • un sauna /hammam

L’ application du froid
immédiatement après un traumatisme peut être un bon reflex. Si votre mal de dos est causé par une activité physique excessive ou inhabituelle, ou par un choc, s’ il y a un gonflement ou une inflammation, l’application du froid peut être la solution la plus appropriée.
Le froid est utilisé depuis longtemps dans le traitement de pathologies musculaires. La thérapie par le froid – la cryothérapie – est souvent utilisée en médecine sportive pour traiter la douleur musculaire causée par la suractivité et le stress musculaire.

Le froid possède une action multiple:

  • Antalgique, la baisse de température ralentit la conduction nerveuse (le message de la douleur)
  • Anti-inflammatoire par son action vasomotrice, un intérêt majeur pour la récupération musculaire
  • Réduit le débit sanguin, vasoconstricteur, limite les saignements internes, réduction de la formation de l’œdème
  • Ralenti le métabolisme cellulaire (traumatisme: permet aux cellules saines de survivre)

Appliquez de la glace à la zone affectée pendant 10 à 15 minutes 3 fois par jour. Prenez garde d’éviter le contact directe avec la peau. Permettez à votre peau de retrouver sa température normale avant de répéter le processus. Vous pouvez essayer:

  • une poche de glace cold pack ou physiopack – en pharmacie -
  • un sac de petit pois surgelés (ne pas consommer après la recongélation)
  • un sac ou un torchon rempli de glaçons
  • une bombe de froid – distance 25 centimètres -

Le massage au glaçon s’utilise en cas :

  • de phénomènes inflammatoires
  • de contractures – par voie réflexe, le massage au glaçon d’un muscle aide à son relâchement

Originellement utilisé pour soigner les entorses. En cas de « claquage » d’un muscle dorsal, le massage avec un glaçon provoque une vasoconstriction (diminution du diamètre des vaisseaux sanguins) en superficie dans un premier temps et une vasodilatation (augmentation du diamètre des vaisseaux) en profondeur dans un second temps.

Le massage dure 5 minutes se fera plusieurs fois par jour (attendre 1 heure avant de recommencer). Il faut tenir le glaçon avec les doigts et faire des ronds autour de la zone douloureuse en
réduisant le rayon des cercles pour arriver au centre de la douleur.

Le chaud et le froid ne donnent pas les mêmes résultats pour tout le monde ni dans toutes les circonstances. Faites des essais pour déterminer ce qui vous convient le mieux. Pour bon nombre de personnes, la solution idéale pour soulager les maux de dos consiste à faire alterner l’application de chaleur et l’application de froid, à raison d’environ dix minutes par application.

Vous pourriez avoir besoin de tester les deux solutions, si vous le faites, commencez par le froid (la chaleur pourrait exacerber une inflammation) alors que l’application de froid a tendance à être plus bénigne.